Avec mon amoureux, j’ai des techniques de séduction totalement reloues

Franchement, projeter une image de perfection n’a jamais été mon truc et être dans des jeux de séduction dans mon rapport avec les gens, voilà un truc qui m’indiffère au plus haut point.

Prenez, par exemple, le cas de mon instagram —>

(https://www.instagram.com/les_pantouflards_errants/?hl=fr)  : il est authentique, entièrement #nofilter et sans mises en scène léchées.

Quant à mon style vestimentaire, disons tout simplement je me fiche complètement de la fameuse consigne mode : « il ne faut pas porter plus de 3 couleurs à la fois ».

Vous voyez ? Je ne mentais pas dans à la première ligne de cet article.78682944_o (1)

Pourtant, il y’a bien un domaine où je ne peux pas m’empêcher de vouloir paraître presque parfaite et où je joue clairement la carte de la séduction : c’est en amour et ce, sur un plan strictement corporel ( parce que bon voilà, j’ai jamais caché à mon mec mon épisode dépressif qui a duré 3 ans ; ni les problèmes d’hyperphagie que j’ai traîné longtemps, longteeeeeeemps et dont lui-même a pu être témoin quelque fois…)

C’est idiot, en plus, parce que j’ai vachement de chance d’être avec mon amoureux. Je ne pouvais pas trouver mieux. Il me voit telle que je suis, il m’aime comme je suis et n’attend pas de moi d’être parfaite.

Que demander de plus ? Rien !

Sauf que par certains aspects, je ne peux pas m’empêcher de vouloir passer pour une Princesse n’appartenant pas à la catégorie des humains. Et, aussi, je reste persuadée que pour continuer à être séduisante aux yeux de son amoureux, il y’a certaines choses qu’il devrait ne jamais savoir.

Genre :

1) Je ne veux pas que mon chéri ait des preuves que moi aussi, je fais caca :

Madame Sans Tabous - Femme Séduction Princesse ne fait pas caca

Ça a l’air bête, dit comme ça, mais pour moi, c’est très important !

Résultat : quand je suis seule chez moi, j’ai un transit intestinal aussi réglé qu’un coucou suisse et quand je passe le week-end chez lui ou que, lui, vient chez moi, eh ben, je redécouvre, à chaque fois, le déplaisir de la constipation.

Oui, aussi déraisonnable que cela puisse être, quand il est là, je tiens vraiment à faire semblant que :

* je n’ai pas d’anus.

*mes fesses existent uniquement pour faire joli dans mes p’tites culottes.

* quelque soit le contexte, l’heure, le jour ou l’occasion, la SEULE effluve que je sois susceptible d’émaner est celle de mon eau de toilette préférée, le fameux musc-gingembre de Melvita.

Point-barre.76656082_o

 

2) Je ne vois aucun problème à ce que mon mec sache que je fais pipi ; par contre, je me tortille toujours sur la lunette des toilettes afin de faire le moins de bruit possible.

Bah oui ! Pas question que Choupinou entende des glouglouglouglou de l’autre côté de la porte ! PRINCESSE un jour, PRINCESSE toujours !78682944_o (1)

Madame Sans Tabous - femme séduction princesse

3) Les jours où nous nous voyons, Chéri et moi, je fais super attention à porter uniquement des culottes pimpantes ET neuves.

Non pas que je sois un souillon quand il n’est pas là, n’exagérons pas !76412548

Mais…c’est vrai que j’ai un tiroir secret78390036_o …dans lequel j’ai planqué toutes mes grosses culottes qui ont salement déteint, qui sont larges comme c’est pas permis, vieilles comme le monde et fripées comme des pommes pourries, MAIS auxquelles je suis totalement attachée et que J’AIME d’amour !!!! 75585523_p C’est dingue : elles sont le summum de l’anti-sexitude, mais pourtant, quand je les mets, je me sens tellement à l’aise ! C’est le confort ++++++.77294519_o

Bon, trêve de blabla : dîtes, vous ne me trouvez pas trop foldingue, hein ?

 

Ce texte vous a été concocté avec passion par Liberty Riveter.

Soyez le premier à commenter

Exprimez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*