Les mecs et les fesses des femmes : l’obsession de la sodomie

Si vous avez embrassé beaucoup de crapauds – comme moi, je l’ai malheureusement fait à de nombreuses reprises avant de rencontrer Happy C – , vous avez sans doute eu affaire à des mecs qui vous sortent les prétextes des plus farfelus aux plus malhonnêtes, dans le but d’attenter à la virginité de votre orifice anal.

Pêle-mêle des âneries qui m’ont été sorties dans un passé pas si lointain :

Ânerie n°1 : « La sodomie, c’est bon pour le transit ! »

Je me rappellerai toujours de ce mec qui, devant mon ventre boursouflé, tenta de me faire croire que me faire sodomiser me permettrait d’être moins constipée et donc, d’avoir in fine un ventre plat. Et tout ça, grâce aux super-pouvoirs de la super bite qui, en transperçant mon fessier, irait remuer mes intestins et permettrait une déferlante des résidus alimentaires dans les WC.

Sans commentaires…

Madame Sans Tabous_ Sodomie Femme anti

Ânerie n°2 : « La sodomie, ça procure un profond sentiment de bien-être. »

Dixit Knacki Ball Boy (l’ex dont je vous avais parlé ici), qui, à bout d’arguments, m’expliqua sur un ton très sérieux que me faire sodomiser me procurerait un immense sentiment de soulagement et de bien-être «  comme après qu’on ait fait caca. »

Instant glamour, bonjour !

 

Ânerie n°3 : «  Si tu m’aimes vraiment, tu accepteras que je te sodomise ! »

Le chantage affectif de O. , qui, après avoir craché cet ultimatum, me brandit une bouteille de lait hydratant Mixa.

Gné ?

Y a des cours d’éducation sexuelle qui se perdent ! ( et des claques aussi, accessoirement…).

Figurez-vous que ce grand goujat pensait réellement qu’un lait hydratant pouvait se substituer à un lubrifiant !!!!!!

Non seulement manipulateur, mais aussi complètement stupide, le garçon !

Madame Sans Tabous_Sodomie Femme contre

Ânerie n°4 : «  La forme de tes fesses est LA preuve que tu es faite pour pratiquer la sodomie.»

J’ai toujours eu le fessier rebondi.

Il n’en fallait pas plus pour que certains mecs affichent un regard lubrique, voire se permettent mille et une allusions graveleuses sur mon royal derrière.

La voilà, la raison pour laquelle je mets très peu de pantalons… ! (et encore ! Les trois pantalons qui se battent en duel dans ma garde-robe composée d’une multitude de robes et de jupes, sont des pantalons suffisamment larges pour que mon popotin se fasse le plus discret possible à l’intérieur).

« Avec des fesses comme ça, tu peux pas refuser de tester la sodomie ! C’est un crime ! »

« Si tu veux pas profiter de tes belles grosses fesses, laisse au moins les autres s’amuser avec ! »

Hahaha ! Et si moi, j’enfilais un gode-ceinture et que moi, je te sodomisais ? Tu me dis que c’est une pratique tellement formidable : il serait temps que toi aussi, tu en profites ! Non ?

Bizarrement, quand je prononce ces mots, plus aucun mec ne sourit franchement77294897_o

Ce texte vous a été concocté avec passion par Liberty Riveter.

Exprimez-vous !

Soyez le premier à commenter

Exprimez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*