Quand les célibataires se dénigrent 

Sur les sept années de célibat que j’ai connues, la première aura été, sans conteste, la plus marquante !

A l’époque, fraîchement célibataire, je croyais sincèrement que les préjugés crétins et autres clichés imbéciles sur les célibataires, ne pouvaient provenir que du gosier des gens casés. Et, bien sûr, – très naïvement – je pensais aussi que les autres célibataires feraient preuve d’ouverture d’esprit, de compréhension envers leurs congénères célibataires ; je me disais qu’elles/ils seraient moins dans les jugements tranchés, les propos à l’emporte-pièce et les remarques dévalorisantes envers leurs semblables, puisque nous affrontions déjà les mêmes tourments avec les personnes casées, du fait de notre statut.

Oui, je pensais qu’entre célibataires, il y avait une sorte de solidarité, d’entente cordiale.

Après tout, me disais-je candidement, qui peut mieux comprendre une personne célibataire qu’une autre personne célibataire ?

Ah idéalisme, quand tu nous tiens !

Et que tu nous lâches ensuite quand, après avoir rencontré ou papoté avec 1, 2, 3, 5, 10 autres célibataires…, eurêka !, tu comprends une chose : y a pas plus impitoyable envers une personne célibataire…qu’une autre personne célibataire, justement.

Complètement dingue, non ?

Bah oui ! Aussi surprenant que cela puisse paraître, de la même façon que, pour certaines personnes casées, les célibataires sont des créatures étranges sur lesquelles un tas de mythes farfelues circulent…eh bien, pour certain.e.s célibataires aussi, leurs camarades célibataires sont des personnes bizarres dont il faut grandement se méfier.

Aaaaaah, Célibat-Ville ! La planète du « Tous des taré.e.s, sauf moi ! »

 

Exemples flagrants avec les 2 mythes ci-dessous, lesquels sont les plus répandus au sein du petit monde des célibataires :

Mythe 1: « Il y a beaucoup de célibataires taré.e.s !»

L’une des activités fréquentes des célibataires, c’est de décortiquer leurs rendez-vous galants ratés. Activité-défouloir qui se pratique seule ou accompagnée, ou même par écran interposé sur les réseaux sociaux.

C’est alors là que sortent des phrases que chaque célibataire a déjà prononcé ou entendu ou lu, au moins une fois dans sa vie : « Je ne tombe que sur des mecs tordus ! »,

« Tous les mecs bien sont déjà pris. »,

« Passé 30 ans, ça devient de plus en plus difficile de rencontrer des mecs normaux. Il ne reste plus que des mecs dont aucune femme n’a voulu ! »,

«  Les mecs matures et intelligents sont tous en couple. Il ne reste plus, sur le marché, que des mecs immatures, menteurs et qui ont des problèmes d’ex, d’engagement ou de fidélité. »,

« Les mecs sur les sites de rencontre sont des lâches, qui font miroiter plein de trucs,alors que leur but, c’est de se taper le max de filles ! ».

Ca marche aussi dans l’autre sens, hein ! Combien de fois n’ai-je pas entendu des mecs dire :

« Les femmes célibataires de plus de 30 ans sont ingérables ! C’est pourquoi elles sont seules, d’ailleurs ! »,

« Les femmes célibataires, passé 25 ans, ne pensent qu’à faire un enfant dans le dos des mecs ! Moi, je me méfie grave ! »,

« Si elle était une femme sérieuse et mariable, elle ne serait pas célibataire à 30 ans, quand même ! »

« Femme célibataire trentenaire, femme à problèmes ! »

Et voilà comment les déceptions répétées, lors des rencards, tissent le mythe selon lequel de vilain.e.s célibataires tordu.e.s proliféreraient à Célibat-Ville par centaines de milliers, empêchant ainsi la minuscule quantité de célibataires convenables et sain.e.s d’esprit de trouver l’Amour Véritable.

Sauf que voilà : la vérité, c’est qu’il n’y a pas plus de mecs célibataires tarés qu’il n’y a de demoiselles célibataires normales (et réciproquement).

La vérité, c’est que cette impression que Célibat-Ville est infesté de mecs immatures, lâches, menteurs, frileux, et de femmes mesquines et manipulatrices, provient tout simplement de 4 principes immuables de la vie terrestre :

  • « Plus tu cherches activement quelque chose, plus tu auras la sensation que cette chose est difficile à attraper. »
  • « Plus tu es pressé, plus tu as l’impression que les choses vont à une lenteur exaspérante. »
  • « Plus tu vas t’impatienter pour obtenir quelque chose, plus tu vas déprimer et sombrer dans le pessimisme quand tu n’obtiendras pas cette chose aussi rapidement que tu veux. »
  • « Plus tu n’obtiens pas rapidement la chose que tu veux, plus tu vas t’agacer, t’énerver, voire en venir à dénigrer et critiquer férocement cette chose derrière laquelle tu cours désespérément, pourtant. »

 

Les demoiselles – et les mecs – qui fredonnent fréquemment le couplet « Y a trop de mecs célibataires tordus ! Tous les mecs bien sont déjà casés !», « Toutes les femmes bien sont déjà mariées ! » sont, à la base, des demoiselles ET des mecs qui sont pressé.e.s de rencontrer ENFIN l’amour, d’être ENFIN en couple, d’être ENFIN heureux/ses et épanoui.e.s sentimentalement…Et c’est sous l’emprise de la déception qu’elles/ils tiennent ces discours-là.

C’est comme quand on est dans le RER : quand on est en avance, le RER pourrait s’arrêter quelques minutes, sans crier gare, et cela ne vous stresserait même pas, car vous êtes dans les temps ; en revanche, quand on est pressé, le train a beau rouler à allure normale, on s’impatiente quand même, on panique, on s’énerve, on a l’impression que ça ne va pas assez vite, que ça va même très lentement, trop lentement ; on souhaiterait presque que le conducteur du train dépasse allègrement la vitesse autorisée !

Il y a aussi l’exemple des clés : quand on ne les cherche pas, on les voit partout. Quand on les cherche, on ne les trouve nulle part. Et on s’énerve.

Eh bien, quand il s’agit de vie sentimentale, c’est pareil : quand on est en mode relax, les déceptions que l’on a vécues – ou que l’on vit encore – , ne rendent pas amère et on continue, alors, à être consciente qu’il y a plein plein plein de mecs célibataires sérieux, fiables et matures qui existent ; par contre, quand on est en mode « Vite, vite ! Faut que j’m’ case ! », la moindre déception sentimentale est amplifiée, le moindre mec zinzin va laisser des cicatrices dans la mémoire, et on finit alors vraiment par croire qu’il y a énormément de mecs pourris, que les femmes sont toutes vénales et qu’on ne tombe que sur le même type d’individus lamentables.

Mythe 2 : « Un célibataire qui a tout pour (me) plaire est forcément quelqu’un de suspect ! »

 

On l’a déjà dit et redit : le fameux «  T’es une fille trop géniale ! Pourquoi t’es célibataire ?! », c’est typiquement le genre de questions dont les femmes célibataires EN ONT PLUS QU’ASSEZ !

Ironie du sort, aussitôt qu’un mâle irrésistible fait chavirer leur cœur, ne voilà-t-il pas qu’elles aussi se font la fameuse réflexion à la noix: « T’es un mec trop génial ! Pourquoi t’es célibataire ?! »

En gros, c’est : « Si tu me plais, c’est que tu es un homme intéressant. Donc, tu es suspect ! Parce que, franchement, pourquoi un homme intéressant, avec tout plein de qualités et d’atouts, serait célibataire ? Pourquoi aucune femme ne t’a chopé bien avant ? Y a anguille sous roche ! Forcément ! ».

A Célibat-Ville, il n’y a pas de présomption d’innocence.

D’emblée, l’homme portant le label « célibataire gentil, mature, sérieux » est considéré comme un individu louche qui cache certainement beaucoup de squelettes dans le placard (après tout, s’il était si génial, il serait déjà marié depuis belle lurette, n’est-ce pas ?).

Présumé coupable d’office donc, il est soupçonné de tentative de brisure de cœur.

La demoiselle célibataire n’a alors qu’une seule idée en tête : trouver la faille chez ce mec qui la fait craquer ! Constituer à tout prix un faisceau d’indices compromettants qui confirmerait, non seulement ses soupçons à elle, mais aussi la culpabilité du mec. 

Et voilà comment on finit par n’accorder le bénéfice du doute à aucun mec. Au point même de risquer de passer à côté d’un mec super, parce qu’on a pensé qu’il était beaucoup trop bien pour être vrai.

C’est un peu ce qui a failli m’arriver…

Ce texte vous a été concocté avec passion par Liberty Riveter.

Soyez le premier à commenter

Exprimez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.