Tu es célibataire ? Ce n’est pas ta faute !

S’il y a bien une question qu’une femme célibataire va se poser au moins une fois dans sa vie, c’est bien celle-ci :

« Je suis célibataire. Pourquoi les autres trouvent et pas moi ? ».

Question qui peut devenir légèrement obsédante si les gens vous demandent régulièrement : « Comment ça se fait qu’une fille mignonne et super sympa comme toi, soit encore célibataire ? » (et ça, c’est juste une des questions préférées que les gens adooooorent poser aux femmes célibataires) (et franchement, c’est l’une des plus insupportables aussi ! Quand j’étais célib’, c’était typiquement, le type de questions qui me donnait envie de mordre !)

En réalité, tout part de cette croyance fausse : «  Si t’es célibataire, c’est que t’as un problème. ». Croyance profondément stupide, qui puise sa source dans un mythe mondial : à savoir que l’amour est un dû.

Pensons à toutes ces maximes dont nous avons été biberonnées depuis l’enfance et que nous avons intégrées dans notre inconscient depuis très longtemps :

« Chaque pot a son couvercle. »

« Chaque chaussure a son pied. »

« À chacun sa chacune. »

« Chacun a sa moitié. »

Comment voulez qu’ensuite, on ne grandisse pas avec la conviction que toute personne célibataire est forcément quelqu’un qui a quelque chose qui cloche ? Comment voulez-vous qu’on ne grandisse pas avec la pensée que le célibat est un état anormal ?

Forcément, on finit par avoir, ancrée profondément dans nos têtes, l’idée que oui, la relation amoureuse est un dû, une nécessité ; qu’une relation amoureuse est quelque chose que tout le monde DOIT avoir.

Dangereux comme mode de pensée, non ?

Car, qu’on le veuille ou pas, l’Amour, c’est avant tout une loterie.

Et comme dans toute loterie, il y a des grands gagnants, des petits gagnants…et des perdants.

Les grands gagnants sont les heureux veinards qui ont décroché le jackpot : ils font partie de ces couples qui vivent un amour mature et épanouissant, réciproque et loyal, sexy et tendre à la fois.

Les petits gagnants sont ceux dont le couple vivote cahin-caha : les partenaires oscillent entre impérieuse envie de rupture et gais moments de retrouvailles. Ce n’est pas la grande joie tous les jours, mais l’amour est là ; il vacille, mais il existe. S’aimer, ça ne suffit pas toujours pour être un couple heureux…

 

Quant aux perdants… Contrairement à ce qu’on peut bien trop facilement penser, ce ne sont pas obligatoirement les célibataires.

Les perdants, ce sont surtout ceux qui sont malheureux dans leur couple, ceux qui restent ensemble par habitude, par hantise de redevenir célibataires.

N’oublions jamais que que tous les gens en couple ne sont pas automatiquement heureux en ménage et que, par conséquence, tous les gens en couple ne sont pas les grands gagnants de l’Amour.

Et puis, il y a aussi les perdants temporaires… Emphase sur le mot « temporaire », s’il vous plaît.

Ok, on peut ranger les célibataires dans cette case, puisqu’ils n’ont pas (encore) tiré le bon numéro.

Parce que l’Amour – le vrai, le beau, le sain -, ça reste une question de chance.

L’Amour, ce n’est ni plus ni moins qu’un jeu de hasard.

Oui, c’est aussi bête que ça, en fait…

Chaque fois qu’on tombe amoureux(se), qu’on met les pieds dans une relation amoureuse, qu’on se prend même tout simplement à rêver ou à parler d’amour, eh bien, tout ça, ça revient à participer à une immense tombola géante : la tombola de l’Amour !

Et de la même façon que jouer au loto ne signifie pas qu’on va assurément gagner un lot (grand ou petit, d’ailleurs, le lot), eh bien, participer à la tombola de l’Amour, ne signifie pas non plus qu’on va automatiquement rencontrer l’Amour-jackpot.

Conclusion : non, tout le monde ne gagnera pas au Grand Jeu de l’Amour.

Oui, c’est injuste.

Non, ce n’est pas automatiquement la faute des femmes célibataires si elles n’ont pas (encore) gagné leur part de Jackpot.

Oui, c’est la faute à pas de chance.

Ainsi va la vie.

Ce texte vous a été concocté avec passion par Liberty Riveter.

Soyez le premier à commenter

Exprimez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.